Giuseppe GAGLIANO L’école française de la guerre économique

Pour comprendre la guerre économique sans merci dans laquelle nous sommes plongés, parfois désarmés, cet ouvrage envisage de présenter la réflexion de l’école française de la guerre économique à partir de quelques concepts clés (guerre économique, guerre cognitive, intelligence économique, mouvements altermondialistes) qui permettent au lecteur de comprendre l’originalité et la profondeur méthodologique, dans le contexte des relations internationales, de l’analyse de l’École de Guerre Économique de Christian Harbulot. Il met en scène les différents types de guerre, les acteurs, la panoplie de leurs armes, le champ de bataille et ses objectifs. Si l’objectif n’est plus le contrôle d’un territoire, cette guerre peut prendre, par exemple, la forme de l’utilisation des ressources minières comme arme de domination économique. Les acteurs ne sont plus seulement les états, mais aussi les groupes industriels, les mouvements altermondialistes et, plus généralement, les ONG pacifistes et antimilitaristes. Cette analyse est illustrée par de nombreux cas pratiques de subversion tels que Brent spar, Elf Shell contre Ran, l’affaire Arcelor Mittal ou encore l’affaire des OGM qui mettra aux prises Greenpeace et Unilever ou Nestlé…Une lecture du monde plus pertinente que jamais est décrite dans ces pages. Ce livre offre une grille de lecture indispensable pour comprendre les changements de paradigme de la nouvelle guerre qui se déroule sous nos yeux.

Lascia un commento

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: